Accueil
La maison
Les chambres
Infos et Tarifs
Contact
Plan d’accès
La région
ACTU
La région et son histoire :

Le Moulin de Saint Jacques est situé sur la commune de Saint Jacques des Arrêts (112 habitants). C’est une commune essentiellement agricole qui a su au fil des années s’orienter vers le tourisme en ouvrant auberge et différents types d’hébergement. La première évocation du village de Saint Jacques des Arrêts apparait en 1275, dans le testament de Hugues Pizay où il évoque les biens qu’il possède. L’église du village possède en son choeur, les oeuvres de Jean Fusaro, peintre lyonnais de renommée mondiale.
Pour ce qui est de l’origine exacte du village et de son nom, rien n’a jamais été prouvé. Pour certains les haltes que faisaient sur le village les pélerins en route pour Saint Jacques de Compostelle en est la raison. Saint Jacques des Arrêts aurait été une étape à mi-chemin entre Cluny et le port de Belleville où ils embarquaient jusqu’à Arles entre le Xème et le XIIème siècle.
Pour d’autres, Arrêts vient du vieux français " lareté désignant de petites collines, qui retiennent les eaux de ruissellement".
Pour d’autres encore, ce nom aurait été donné parce que ce serait là que les eaux se seraient arrêtées lors d’une magistrale inondation.
L’origine du nom de ce village reste donc une énigme.

En face de notre Moulin se trouve Saint Mamert, la plus petite commune du département du Rhône (60 habitants environ), fière de son église romane du XIIème siècle, prieuré dépendant autrefois de l’abbaye de Cluny. En 1951, l’église fut inscrite à l’inventaire des monuments historiques. En 2003, la commune adhère à la fédération des sites clunisiens.

LES SITES CLUNISIENS :
La fédération des sites clunisiens (créée en 1994) qualifie de "site clunisien" un ensemble de bâtiments, ou ce qu’il en reste aujourd’hui, témoignant des liens que ce site a entretenu avec l’abbaye de Cluny du Xe au XIIe siècle. Les objectifs de cette association sont de fédérer,dans un but de promotion culturelle et touristique, les propriétaires des sites clunisiens, et de faire connaître le patrimoine clunisien et son histoire au grand public.

LE CHEMIN DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE :
De Cluny au Puy en Velais, le chemin de St Jacques de Compostelle traverse le Haut Beaujolais. Les pélerins sont de plus en plus nombreux à emprunter ce chemin historique. Son parcours bien tracé, ses nombreux hébergements, la richesse patrimoniale des villages et la beauté des paysages, en font un itinéraire de randonnée idéal. Nombreux sont les chemins sillonant la France pour rejoindre St Jacques de Compostelle.
Celui qui traverse notre territoire vient de Cluny, où l’on peut encore y admirer les vestiges de son abbaye, et rejoint le Puy en passant pas St Jacques des Arrêts, Ouroux, le Col de Crie, pou rejoindre les Echarmeaux et continuer dans le département de la Loire. Vous pouvez retrouver tous les détails du chemin de St Jacques, de Cluny au Puy, avec un départ de Lyon également, dans la brochure éditée par l’Association des Amis de St Jacques en Rhône-Alpes.
Ce petit livret indique toutes les étapes et répertorie beaucoup de renseignements pratiques, comme les hébergements ou les lieux de ravitaillement.

Liens :
http://www.sitesclunisiens.org
http://www.saint-mamert.fr
http://www.beaujolais-vert.com/1-tourisme-beaujolais-vert.php

             
La région viticole                                            La région sportive                                     La région en famille
Création de site internet: Cianeo